Présentation

Eternité Précaire

"Habitué de la création éphémère, grâce à sa pratique de chef décorateur dans le spectacle, Jean Louis Dalloz pousse le paradoxe de son art jusqu’à mettre en improbable équilibre ces galets baroques que l’océan brasse sans fin.

Il relève, et associe, au fil des laisses, des pierres voisines exhumées par la marée, mettant, pour un instant, leur sauvage beauté en exergue sur la grève. Bientôt, les vagues vont les rendre à l’océan.

Par la photographie, pratiquée depuis toujours, il nous offre ici en partage ce moment d’émotion esthétique. Il magnifie ces beautés minuscules par le regard porté et la proximité de l’humain qu’il nous suggère.

Ces rencontres à la fois éphémères et infinies parlent du coeur des pierres, du temps qui forme et polit, de la verticalité entre la terre et le ciel, de l’horizon qui nous englobe. Un renversement d’échelle où l’homme est à son infime place.

Artiste de l’ombre, multidisciplinaire et discret par nature, Jean Louis Dalloz nous livre ici un premier volet de ses créations, réunissant la sculpture et la photographie.

Cette série est une étape d’une activité initiée spontanément en 1993 sur les plages de l’océan. Sa pratique a fait depuis de nombreux émules parmi les passants intrigués et attirés par cette « éternité précaire », essence de l’équilibre instable."

H.S.